Frédérique Lerbet-Séréni

Que ce soit entre deux personnes, groupes ou sociétés, la relation « duale » est marquée par son développement. Que ce développement soit un « resserrement » ou un « relâchement », il a pour caractéristique majeure sa complexité. C’est à la complexité de la relation duale et à l’émergence éventuelle de son autonomie qu’est consacré cet ouvrage, base théorique indispensable pour aborder les rapports humains dans notre civilisation et plus généralement ceux de l’homme au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *